Author Archives: Lionel

  • -

Tarif d’achat : concertation en cours

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé mercredi l’ouverture d’une concertation avec la filière du biogaz “dans les prochaines semaines” pour discuter de nouveaux mécanismes de soutien.

Ce dossier du biogaz suscite “des inquiétudes”, a t elle observé, auditionnée par la commission des Affaires Économiques de l’Assemblée nationale.

“Nous réfléchissons à des mécanismes de soutien non-budgétaires”, a indiqué la ministre, en mentionnant “l’obligation d’incorporer du biogaz dans le gaz”.

“Nous allons lancer une concertation avec les professionnels dans les prochaines semaines pour en discuter”, a-t-elle ajouté.

S’agissant de la méthanisation, Mme Pompili estime que l’on a “beaucoup avancé”, et que certaines filières sont matures, mais d’autres moins.

Dans ce contexte, “on est en train de retravailler sur cette filière pour pouvoir réajuster les tarifs, pour pouvoir aider les plus petits pour qu’ils ne soient pas pénalisés, mais aussi pour qu’on évite certaines dérives”, a-t-elle dit.

Source : https://www.ecologie.gouv.fr/letat-engage-effort-sans-precedent-en-faveur-des-energies-renouvelables


  • -

Nouveau décret pour l’injection de biométhane : situation provisoirement difficile

Les mécanismes de soutien au biométhane injecté sont en révision, avec des projets de textes en préparation pour l’automne 2020. L’arrêté en vigueur (arrêté du 23 novembre 2011) sera abrogé et remplacé dans un premier temps par un arrêté transitoire pour l’ensemble des filières (agricole, territoriale, STEP, ISDND) d’une capacité inférieure à 300 Nm3/h.

Un nouvel arrêté « définitif » pour ces unités inférieures à 300 Nm3/h sera notifié à la Commission européenne et viendra remplacer l’arrêté transitoire avec un périmètre identique ou modifié.

Pour les installations d’un débit supérieur à 300 Nm3/h, un appel d’offres sera lancé, dont les modalités seront précisées dans un cahier des charges qui sera en consultation à l’automne. Un décret en Conseil d’Etat fixera le cadre réglementaire et tarifaire des ces révisions.

Le nouveau tarif, prévu pour théoriquement pour la fin septembre 2020 , abroge le tarif d’achat en vigueur (arrêté du 23 novembre 2011) et le remplace par un nouveau tarif avec une structure révisée.

Plus d’information prochainement…


  • -

Arrivée d’une ingénieure Agronome

ELANOR Consulting augmente son effectif avec l’arrivée d’une alternante ingénieure Agronome, permettant à la société d’élargir son champ de compétence et de solidifier son expertise. Bienvenue Virginie !


  • -

Début de la formation « Technicien de maintenance Biogaz » à Lyon

La formation de l’IRI soutenue par l’AFG et dont les modules sur la méthanisation seront mis en œuvre par ELANOR Consulting, vient de débuter par la visite du site Methamoly dans les Monts du Lyonnais (69).


  • -

Stage – Assistant(e) chef de projets en Energie / Environnement

 

 

ELANOR Consulting recherche un profil d’agronome ou scientifique d’un niveau Bac +3 à Bac +5 avec un début de stage à partir de mai.

Activités principales du poste :

Soutien au chef de projet sur des études techniques sur des projets de méthanisation. Une aide est attendue sur les volets technique et organisationnel (cartographie, analyse de document, d’offres …).

Le poste est sédentaire sur Grenoble avec quelques déplacements en clientèle.

Idéalement, il/elle sera résident(e) sur Grenoble ou ses environs. Autonome et rigoureux, il/elle sera à même de prendre en charge des parties d’étude ou des analyses technico-économiques. Une formation dans le domaine sera assurée par la gérance afin de parfaire la pédagogie.

 

Poste à pourvoir à partir de mai (durée idéale 6 mois).

contact[at]elanor-consulting.fr


  • -

GREEN GAS VIRY en construction !

Les travaux ont commencé à VIRY (74). Il y aura donc bientôt une nouvelle unité de méthanisation agricole, collective qui injectera du biométhane dans le réseau GrDF en Haute Savoie.

ELANOR Consulting accompagne ce projet depuis 2018.


  • -

ELANOR Consulting, 4 ans déjà!

Le 17 novembre 2019 ELANOR Consulting a soufflé ses 4 bougies!

Depuis maintenant 4 ans nous vous accompagnons dans la mise en œuvre de vos projets de méthanisation, formations, conférences ou tout autre sujet en lien avec la filière. Nous vous remercions pour votre confiance et celle que vous nous donnerez pour les projets à venir.

Nous sommes enthousiaste pour la suite!

A bientôt!


  • -

ELANOR Consulting à la convention Biogaz Vallée

Les 13 et 14 novembre 2019 Biogaz Vallée organise la convention d’affaires à Troyes. ELANOR Consulting sera présent afin d’échanger et de partager son expérience avec les autres acteurs de la filière.

http://www.biogazvallee.eu/

En espérant vous rencontrer là-bas!


  • -

ELANOR Consulting à la journée régionale Méthanisation

Le 6 décembre 2019, la journée régionale méthanisation aura lieu à l’Isle d’Abeau (38). L’équipe d’ELANOR Consulting sera présente afin d’échanger et de partager des expériences avec les autres acteurs de la filière.

Cette journée abordera la loi Énergie Climat et le droit à l’injection, mais aussi le label Qualimétha et bien d’autres sujets d’avenir pour la filière.

En espérant vous rencontrer là-bas!


  • -

87 UNITES EN AUVERGNE RHONE-ALPES

87 , c’est le nombre d’unités de méthanisation agricoles en service ou en projet au 1er  juin, sur 154 au total à l’échelle régionale. « L’agriculture représente 90  % du potentiel de méthanisation », selon Jacques Wiart, chargé de mission méthanisation à l’Ademe. Les motivations des agriculteurs sont multiples : dégager de nouvelles sources de revenus par la vente de gaz ou de matière d’ensilage, économiser des travaux de mise aux normes pour le stockage des effluents d’animaux, pour l’engrais avec le digestat…


« Il ne faut pas négliger le facteur humain : dans une période compliquée pour les agriculteurs, se lancer dans un projet collectif remobilise sur son métier, redonne un intérêt économique », insiste Jean-Paul Sauzet, conseiller énergie à la chambre d’Agriculture de l’Isère et membre de l’équipe régionale sur la méthanisation. Car si les agriculteurs se regroupent souvent pour installer un méthaniseur, c’est qu’il exige une grande quantité de matière et un important investissement de 7 à 9 000 €/kw (pour 100kw env.) pour un petit projet en cogénération (valorisation de l’énergie sur place) et de 40 à 50 000 €/ Nm3/h de biométhane pour un projet en injection (biogaz épuré et injecté dans le réseau), le seuil de rentabilité étant à 70-80 Nm3/h. Les projets, rentables au bout de 8 ans, peuvent faire l’objet de subventions de l’Ademe, la Région, voire du Département mais les banques requièrent 20 % de fonds propres. « Notre inquiétude concerne une possible baisse des tarifs de gaz établis par l’État. Si elle ne s’accompagne pas d’une baisse des coûts d’investissement, il ne restera que les projets les plus rentables, qui ne sont pas forcément ceux agricoles », ajoute Jean-Paul Sauzet.

Marie ALBESSAR du Progrès